Adel Salameh

Palestine

Biographie

Né a Naplouse (Palestine) en 1966, Adel Salameh a étudié a l’université de Yarmouk (Jordanie) et a perfectionné son jeu du Oud auprès de Mu’taz Bayati à Bagdad (Irak). Sa carrière de soliste à débute alors qu’il vivait dans le monde arabe et s’est affirmé lors de son installation en Europe en 1990. Installé à Londres, il a rapidement acquis une réputation de brillant interprète du oud, (Luth Arabe). Depuis 2000, il vit en France à Lyon.
Travaillant comme soliste, et avec des musiciens provenant de différentes formations, et différentes cultures, sa conviction est « la suivante: La musique est une passerelle entre les différentes cultures, elle construit des Ponts et non des barrières. »

Plus de trente pays ont accueilli Adel Salameh en concert, en Extrême-Orient comme en Europe, en Afrique du Sud comme au Moyen-Orient, tant en soliste qu’en ensemble. Invité en Tunisie par le Ministre de la Culture, il a donné des stages à l’institut supérieur, puis a participé à plusieurs festivals. En 1991. Avec le « New ensemble », il a joué de la musique pour Oud et Orchestre du compositeur arménien Frangis Ali Zadeh et du joueur de lira et compositeur Ross Daly. Il a travaillé avec le guitariste flamenco Eduardo Niebla, et avec le joueur de Sarod K. Shridar.

Adel tire son inspiration en grande partie du monde arabe, mais on trouve aussi des éléments indiens, persans et turcs dans ses compositions. En occident, il s’est efforcé inlassablement de développer la compréhension des musiques arabes. Il souhaite explorer les voies où se combineront sa culture musicale avec d’autres traditions pour créer une musique profonde et inspiratrice.

Vidéos

Adel Salameh’s Quartet. Greece 2011 qEnRAHeGKAU
Adel Salameh’s Quartet. Greece 2011 qEnRAHeGKAU
Adel Salameh’s Quartet. Greece 2011 AZJOhd7LgDg
Adel Salameh DUO XX0BOD3zvC4

Discographie

<
>

_No category_

Awda
Enja Records, Germany
2011
Rissala
Enja Records, Germany
2007
Hafla
Enja Records, Germany
2004
Kanza
Enja Records, Germany
2001
Nuzha
Arion Records, France
1999
Mediterraneo
Riverboat Records, UK
1996
Arab Path to India
WOMAD select Real World
1995
Master of the Oud
Solo album
Pastorale Records, Japan
1995

Yosuke Yamashita Trio

No posts found

Projets solo

No posts found

Collaboration

No posts found

C. Santana

No posts found

Extraits musicaux

Photos

<
>
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/adel_and_jamil_george02-591x890.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/adel_and_jamil_george03-591x890.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/adel004.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/adel001.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/adel009.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/adel007.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/DSC_6285-copy-890x659.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/DSC_6288-591x890.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/DSC_6293-890x675.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/entête-copy4.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/adel017-592x890.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/publicity_trio01-890x591.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/vignettte-copy-890x497.jpg
http://www.artways.com/wp-content/uploads/2012/10/Adel-Naziha-635x890.jpg

Press


  • Nous avions beaucoup apprécié l’album précédent de Adel Salameh, Rissala (Enja Records), en duo avec sa compagne, la chanteuse algérienne Naziha Azzouz, que nous vous avions présenté en mars 2007 (www.babelmed.net/2312fr ). Le 8° album du ‘oudiste palestinien, désormais basé à Lyon, est un trio qui fait intervenir le très mélancolique violoncelle de Valérie Dulac, parfaitement accordé à la mélancolie intrinsèque du ‘oud, et la guitare complice de Philippe Roche.

    Adel Salameh est un musicien curieux, qui a collaboré avec le guitariste flamenco Eduardo Niebla (en duo dans leur album “Mediterraneo”), avec le joueur de lira crétoise Ross Daly, ou encore avec le joueur de sarod (ce rabab indien) K. Sridar. De disque en disque, l’artiste ne cesse d’imprégner son ‘oud de diverses atmosphères musicales, chercheur-explorateur en musique. Tantôt il donne à son ‘oud un son très musique contemporaine (“Awda” ou “Jasmine), se plonge dans des danses françaises médiévales (“Constellations”), ou dans une ambiance manouche (“Coyotito”), sans oublier bien sûr l’enracinement dans les mélodies et rythmes arabes qui fondent la musique du ‘oud.

    Un artiste discret, trop peu connu en France à notre sens, reconnu pourtant à l’étranger: l’un de ses albums est produit au Japon, tous ses derniers le sont par le label allemand Enja, et Adel Salameh s’est produit dans une trentaine de pays, sur des scènes aussi prestigieuses que le Royal Festival Hall ou le Barbican Center à Londres, ou le Concertgebouw à Amesterdam. Et ce nouveau trio ‘oud-violoncelle-guitare, parfaitement réussi, fait encore évoluer la musique de cet artiste marcheur infatigable, qui emmène le ‘oud dans de nouvelles contrées, où il n’était jamais allé.

    Awda, Enja/Distrib. Harmonia Mundi

  • OUD ET VOIX. Dépaysant. Nous sommes dans un petit village algérien, dans les collines, à écouter de la musique des racines. Adel le Palestinien et Naziha l’Algérienne revisitent la musique traditionnelle orientale, persane et turque. Tout en compositions. Grisant comme une fin de journée où l’on se détend, allongé, à regarder le ciel. D’un classicisme absolu et élégant. La voix et l’oud dansent sur ces danses qui sont plutôt des danses de l’esprit . Nostalgiques et nonchalantes, sensuelles et raffinées. Une douceur de culture sonore.

    Centre Press